Au p’tit bonheur ! – Audresselles

Guy nous signale que Marie-No et Hugo ont vendu leur affaire.  Il semble que le repreneur ne soit pas (encore dira-t-on) à la hauteur de ses prédécesseurs alors que les prix (justifiés jusque là) n’ont pas changé (voir commentaire sur ce post).


Au p’tit Bonheur ! à Audresselles.   Ce nom vous dit quelque chose et à juste titre, évidement.

L’homonymie n’est pas un hasard… nous avons découvert ce petit restaurant en janvier 2005, lors d’un week-end passé à Escalles… et quelle découverte !

Le patron, Hugo, aux fourneaux , la patronne en salle (Marie-Noëlle, mais c’est Marie-No pour tout le monde),  et ne vous étonnez pas de l’entendre vous demander un « ça va les enfants ? » enjoué et cela, que vous ayez 7 ou 77 ans.

La cuisine est un vrai grand bonheur : fraîcheur, inventivité, exotisme parfois, les suggestions sont toutes plus alléchantes les unes que les autres, de l’entrée au dessert.

Il est impératif de réserver car le lieu ne compte que 18 couverts, mais ce sont 18 places pour un paradis sur terre que vous aurez hâte de visiter à nouveau.

_location pas-de-calais vacances

 

 

Au p’tit bonheur !

2, rue Jeanne d’Arc

62164 Audresselles

03 21 83 12 54

7 thoughts on “Au p’tit bonheur ! – Audresselles

  1. je découvre ton blog , merci pour ton com et je suis ravie du voyage , ton petit resto a l’air fort sympa , j’ai regardé tes photos plus bas elles sont splendides , une belle ballade offerte , passe une très belle journée , amicalement .yepa

    J'aime

  2. J’ai comme l’impression que tu aimes bien manger ou manger bien et tu aurais raison, c’est un des plaisirs de la vie 🙂
    Bisous Jean-Paul, belle soirée !

    J'aime

  3. j’ai fait le tour je en suis plus passée depuis un moment! et puis voilà un nuveau petit bonheur alors? j’ai vu que ta ferme porte aussi ce nom sur FB:)! çà m’a fait marrer!
    bises jean Paul, bon we!

    J'aime

  4. Bonjour, et comme toute bonne chose à une fin, Hugo et Marie-No ont vendu cette année.
    Nous nous y sommes rendu samedi soir (24 mars 2012) et ce fut…une vraie déception.
    Cher pour une cuisine très, mais alors très approximative. C’est malheureux pour le jeune chef qui l’a repris en gérance, mais il ne dispose pas des capacités pour assurer ni la reprise, ni les prix proposés. Vraiment dommage et je reste gentil….

    J'aime

Les commentaires sont fermés.