Le Mémorial Canadien de Vimy

« A LA VAILLANCE DE SES FILS PENDANT LA GRANDE GUERRE, ET EN MEMOIRE DE SES SOIXANTE MILLE MORTS, LE PEUPLE CANADIEN A ELEVE CE MONUMENT. »

« TO THE VALOUR OF THEIR COUNTRYMEN IN THE GREAT WAR AND IN MEMORY OF THEIR SIXTY THOUSAND DEAD THIS MONUMENT IS RAISED BY THE PEOPLE OF CANADA. »

En ce lieu, les nations canadienne et française s’unirent, dans le feu et dans le sang, pour défendre leurs valeurs communes que sont la Justice, la Paix, l’Honneur, la Foi, la Charité, la Vérité, la Connaissance, l’Espoir et la Liberté.

En guise de fraternité et de reconnaissance de la bravoure des combattants canadiens, la France fit don au Canada d’une part de sa terre. Les canadiens décidèrent d’ériger ce monument pour commémorer ces événements afin de se souvenir du prix de la justice et de la liberté que tant d’hommes ont payé. Ce mémorial illustre la valeur de ce précieux héritage que nous nous devons de préserver.

S6306910

Voici le texte d’accueil du site consacré à ce lieu de mémoire.

Cette une manœuvre de diversion précédent l’offensive du Chemin des Dames en avril 1917, failli changer le cours de la guerre.

S6306905

Le 20 mars 1917, un bombardement intensif des troupes ennemies est opéré en préparation de l’offensive.  Il s’intensifiât jusqu’au moment de l’assaut.

S6306906

A 5h30 le matin du lundi 9 avril (lundi de Pâques), les troupes du Commonwealth fortes de 24.000 soldats se ruent sur l’ennemi surpris.

La crête de Vimy, dominant Lens, Loos, Henin… est dévolue aux Canadiens qui parviennent à enfoncer les lignes allemandes.  L’après-midi, la crête est gagnée sauf la cote 145 qui est prise le lendemain.

S6306887S6306886

Le 12 avril, les Allemands sont définitivement chassé des lieux, ils se replient sur un ligne à 6 kilomètres.

Ces troupes canadiennes, contrairement aux autres armées du Commonwealth avait suivi un entrainement rigoureux, une préparation aux combats corps à corps.  Les autres soldat étaient envoyés au front avec une formation plus que sommaire.

S6306892

Cette victoire et celles qui suivirent (Arleux, Fresnoy, Passchendale) donnèrent à la jeune Nation Canadienne, sa légitimité à s’émanciper de la tutelle britannique.

S6306890S6306891

Si vous n’êtes jamais allé au Canada, dites vous qu’en foulant ce sol, vous êtes en territoire Canadien.  En effet, en guise de reconnaissance, la France à cédé ce terrain à ce pays.  Ce sont les autorités Canadiennes qui ont fait ériger ce monument et qui font entretenir les lieux.

Le sol garde les stigmates des la violence des combats.  Aujourd’hui encore, il est interdit de pénétrer dans de nombreux endroits.

Souvenons nous de la bravoure de ces soldats qui ont combattu loin de chez eux.  Un bon nombre d’entre eux reposent dans la terre de leur sacrifice.

S6306885

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s