Etaples Military Cemetary – janvier 2016

Non, il n’y a pas eu de combats à Étaples en 14-18 et pourtant, il y a un cimetière, et un immense.

La raison est qu’Étaples et les localités environnantes ont servi de bases arrières aux troupes du Commonwealth.

Camps d’entrainement et surtout hôpitaux anglais et canadiens ont occupé des tentes et des baraquements dans toute cette région.

L’instruction militaire, les conditions de vie et le peu de distractions des militaires étaient tellement éprouvants qu’une mutinerie a eu lieu en septembre 1917.

IMG_0018

Avec 10.700 combattants, le cimetière est le plus grand du Commonwealth en France.

 

Outre des soldats britanniques, canadiens, australiens, indiens, néo-zélandais et sud-africains, 20 femmes y reposent également.

Ce sont des infirmières mais également des volontaires militaires.  660 soldats allemands, prisonniers décédés de leurs blessures, y sont également enterrés.

 

A l’écart, derrière un massif de bambous symbolisant son pays, un ouvrier chinois du Chinese Labour Corp gît.  Fu Pei Chen de Tianjin est décédé en 1917.  Je vous proposerai la photo de sa sépulture dans un prochain billet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s