Le ch’ti sans peine

Si k’èm’ tant’ el avo dé reulet’ on l’apèlro carèt’

Si ma tante avait des roues, l’appellerait charrette.

Réponse donnée à un menteur, un vantard

L’Échos du Pas-de-Calais N° 170 – Mai 2017. 

Advertisements