Le ch’ti sans peine.

L’est comme un malo dins eun’catoire !

Il est comme un bourdon dans une ruche !

Source photo : https://apiscera.com/les-habitants-de-la-ruche-le-faux-bourdon/

Se dit pour qualifier un bruit de fond qui ressemble aux lamentations de celui qui se plaint tout le temps.

Source : Urchon Pico, Jean-Marie Braillon.

L’écho du Pas-de-Calais – Juillet-Août 2017, n° 172.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s