Festival vapeur du CFTVA 2018 – Arques (1)

En avril 2018, un groupe des ADLCO s’est rendu à Arques afin d’assister au festival vapeur fêtant les 20 ans de l’association Chemin de Fer Touristique à Vapeur de la Vallée de Aa.

La ligne va d’Arques à Lumbres en passant par Blendecques.

Parmi les animations proposées à Arques, une très copieuse exposition de modèles réduits.

De nombreuses associations de préservation du patrimoine ferroviaire sont présentes avec des locomotives anciennes.

030 T Henschel (Train des Mouettes)

Le matériel ferroviaire du CFTVA est bien entendu de la fête.

Voici sa description su le site de l’association :

En 1996, le CFTVA a fait l’acquisition de cette locomotive à vapeur avec notamment les aides du Ministère du Tourisme, et du Conseil Régional.  Il s’agit d’une 150 Y Type 52  » Décapod  », légère (maximun 15,6 tonnes par essieu).

1) Historique de la machine

En 1942, la Deutsche Reichsbahn entreprit la construction de cette série de locomotives (« Baureihe » ou « BR » 52), de conception simplifiée, sans métaux non ferreux et à cabine de conduite fermée.

De 1942 à 1945, 7 559 locomotives dites de  » guerre  » furent fabriquées chez 15 constructeurs européens différents, dont une petite partie en France à Graffenstaden et numérotées 52 001 à 52 7792. Elles constituent la plus grande série jamais construite dans le monde, et ont appartenu aux chemins de fer de 14 pays. A la libération, en plus des 17 fabriquées en France, la SNCF a récupéré 25 machines abandonnées par la Reichsbahn. Ces machines ont constitué, à la SNCF, la série des 150 Y. Notre machine, la Ty2 n°  6690, est sortie des usines autrichiennes de Vienne Floridsdorf en 1943, a appartenu aux  » PKP  », les Chemins de Fer Polonais, et y a subi une grande révision générale en 1991, dans les ateliers d’Olesnica. Elle fut transférée à Arques par péniche, via les  canaux allemands, hollandais et belges, puis débarquée sur les quais en face de l’ascenseur à bateaux des Fontinettes.

2) Caractéristiques générales

vitesse limite originelle : 80 km/h
masse totale en ordre de marche : 86,07 t
masse d’adhérence : 77,4 t
masse par essieu moteur : 15,6 t (le plus chargé)
rayon minimal d’inscription en courbe : 90 m
diamètre des cylindres : 0,66 m
course des pistons : 0,66 m
surface de grille : 3,9 m2
surface totale de chauffe : 177,6 m2, surface totale de surchauffe : 63,7 m2
diamètre intérieur de la chaudière : 1,70 m
capacité de la chaudière : 8 000 litres
timbre originel de la chaudière : 16 bars (réduit à 14)
éclairage électrique par turbo-dynamo
poste de conduite à droite

3) Le tender

Il est de type 32 Y, surnommé  » baignoire  » :
masse à vide : 18 t
capacité en eau : 30 000 litres
capacité en charbon : 9,40 t
masse totale en ordre de marche : 60 t
masse totale Tender + Locomotive : 146,70 t
masse par essieu : 15 t
Caisse à eau demi-cylindrique soudée, faisant office de châssis, permettant un gain de poids appréciable de 11 tonnes par rapport à un tender classique riveté de même capacité.

Il est équipé d’un indicateur de niveau d’eau, d’une gaine pour gros outils à feu, d’un frein à main à vis, de coffres pour outillage et bidons.

Numérotés X 3801 à 4051, ces autorails ont été construits à 251 exemplaires entre 1950 et 1961.

Le X 3817, constructeur Renault, a été mis en service le 29 décembre 1951, il a fini sa carrière le 28 Septembre 1986 à Sotteville-lès-Rouen. Le X 3853, constructeur De Dietrich, a été mis en service le 13 mars 1953, il a fini sa carrière le 19 juin 1987 à Mohon.

Masse : 31,5 tonnes
Longueur hors tout : 21,85 m
Largeur : 3,09 m
Hauteur : 3,95 m

Diamètre des roues des essieux : 0,86 m
Rayon minimal d’inscription en courbe : en voie de 1,435 m : 120 m
Vitesse maximale : 120 km/h
Capacité du réservoir de gazole : 400 litres
Consommation moyenne : 60 litres au 100 km
Moteur thermique Saurer 360 ch ou Renault 340 ch (V12 – 4 temps)

Le X 3853 dispose d’un moteur thermique Saurer 360 ch
Le X 3817 est motorisé par un moteur Renault 340 ch

Autorails EAD « Caravelle » X4790 et X4795

Ces autorails X 4790 et X 4795 font partie des derniers exemplaires de la longue série des EAD (Elément Automoteur Double), surnommés « Caravelle »,  construits entre 1963 et 1981 par les Ateliers du Nord de la France ANF : X 4300, X 4500, X 4630, X 4750 et X 4790.

Les X 4790 à X 4796 ont été construits en 1981, et modernisés en 1987-1988 (cabines renforcées) puis en 2005 (livrée extérieure « TER », rénovation des aménagements intérieurs).

A chaque élément moteur XBD 4790 est associée sa remorque XRABx 8790.

Masse en ordre de marche : 66 tonnes
Longueur hors tout : 43,48 m
Hauteur : 3,74 m

Vitesse maximale : 140 km/h
Capacité voyageurs : 107 places (24 en 1ère classe et 83 en 2ème classe)
Moteur thermique Saurer S1 DHR (diesel 4 temps suralimenté, injection directe, 6 cylindres en ligne horizontaux, situé sous la caisse, 440 kW, 1550 tours/min)

Voitures Banlieue Est

Voitures métalliques banlieue Est : une voiture 1ère classe et une voiture 2ème classe.

Année de construction 1932.

Dans un post suivant : les expositions annexes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s