Ambleteuse – 26 septembre 1944.

Le 26 septembre 1944, un Avro-Lancaster de type B I/ B III immatriculé PB129 s’est écrasé dans le Pré Communal d’Ambleuse. Un autre, abattu également, s’est écrasé près de la forteresse d’Audinghen. Tous deux faisaient partie du « 405 squadron ».

Ils avaient décollé à 12:00 GMT de l’aérodrome britannique de Gransden Lodge.

Leur mission était le bombardement de points fortifiés dans le Pas-de-Calais. Mais la FLAK (défense contre avion allemande) veillait et les bombardiers furent abattus.

De l’équipage de 8 aviateurs, 5 furent tués, 3 ont eu la chance d’être récupérés, car tombés en territoire allié.

Voici le rôle d’équipage :

W/Co Charles William PALMER Pilote RCAF décédé
F/Lt Wilfred GODDARD Navigateur décédé
F/O Wilfred George F. PEACOCK Bombardier RCAF décédé
F/Lt Albert James WILCOCK Bombardier RCAF
Sgt Hugh John ANDERSON Mécanicien RCAF
F/O Charles Edwin LAISHLEY Radio décédé
F/O Frederick John Alec FREY Mitrailleur RCAF décédé
P/O Irvin Leroy LAUCKNER Mitrailleur RCAF

Les cinq malheureux sont enterrés au cimetière canadien de Leubringhen.

Advertisements

Ambleteuse – Le musée 39-45

C’est un des plus beaux musées consacrés à la WW2 que j’ai vu à ce jour.

La collection d’uniformes, sur des mannequins en situation, nous rapportent une vision digne d’un retour dans le temps.

Je vous présente ici un échantillon de ce que vous pourrez y voir, sans commentaires pour ne pas édulcorer vos réactions lors d’une visite que je vous conseille chaudement.

Site : http://www.musee3945.com/index.htm

 

Ambleteuse – Un fort, des dunes… et au milieu coule une rivière… euh, non, c’est un fleuve – mai 2010

S’il est un endroit d’Ambleteuse à ne pas manquer lors de votre passage dans la région, c’est l’estuaire de la Slack et le fort (Fort-Mahon).

 

S6302325.JPG

 

Les lieux sont particulièrement agréables.  C’est le genre d’endroit ou l’on s’assied longuement sans s’ennuyer. 

S6302326.JPG

 

Nous vous avons, voici plusieurs mois, présenté la promenade dans les dunes… voyez les corrélats à la fin de cet article.

 

S6302327.JPG

S6302328.JPG

 

Le fort Mahon a été construit par… Vauban… à la fin du XVIIéme siècle.  Il a été classé monument historique en 1965.

 

S6302329.JPG

S6302330.JPG

S6302331.JPG

S6302333.JPG

S6302336.JPG

S6302335.JPG

S6302337.JPG

 

Ambleteuse, est, comme les autres localités du coin, un endroit privilégié des pêcheurs, qui, vu l’absence de port, pratiquent l’échouage.  Voici deux photos de flobarts, ces embarcations typique de la côte d’Opale, remorqués par des tracteurs.

 

S6302332.JPG

S6302334.JPG

 

Corrélats :

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2007/09/09/ambleteuse.html

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2007/09/09/balade-dans-les-dunes-de-la-slack.html

 

+++

Ambleteuse

Novembre 2002 – Ambleteuse

Ambleteuse

Journée froide mais lumineuse.  Notre regretté Roméo  est dissipé car une jolie chienne se balade sur la plage.  Il tenait encore la forme à cette époque…  Tu nous manques, Romeo… nous avons passé des moments merveilleux en vacances avec toi…

ambleteuse2
 

 

Le fort d’Ambleteuse, vu de la plage du même nom…  voir la balade dans les dunes de la Slack.

++++

Février 2007

L’estuaire de la Slack, déjà rencontré lors du sentier du Fartz.

ambleteuse

… et le fort… vu cette fois de la plage.

ambleteuse

Et la plage, constituée d’abord d’un platier (trace géologique d’anciennes falaises)… puis de sable.

ambleteuse

Balade dans les dunes de la Slack

Les dunes de la Slack

http://www.calculitineraires.fr/serviceweb/carteweb.php?id=209813&zoom=14&type=G_HYBRID_MAP

untitled

Nous avons fait cette promenade (le sentier de la Slack) en novembre 2003, sous un soleil radieux.  Au boût d’une demie heure de marche, nous avons du tomber la veste.  Ce sentier balisé part du parking situé entre Ambleteuse et la pointe aux oies.  La première partie, dans les dunes, parmi la végétation.

slack 1

Le début de la promenade se déroule à découvert, mais les arbustes, les résineux de toutes sortes ont tôt fait de nous envelopper… et les bruits de la route départementale s’éffacent bientôt.

slack2

L’endroit est idylique, seuls la brise et les chants d’oiseaux se font entendre… ne troublez pas cette sérénité, parlez peu, ne quittez pas le sentier et écoutez…  franchement, ça lave la tête !!!

slack3

Malgré l’automne bien avancé, cest une symphonie de couleur qui se déploie au fil de nos pas…

slack4

 

Nous approchons de la seconde partie du sentier, qui longe la Slack, jusqu’à son estuaire et le fort d’Ambleteuse.  Remarquez l’harmonie du village, tout en douceur, sans agresser le paysage, c’est une des nombreuses raisons de notre amour pour cette région.

slack5

 

Le long de la rivière, la végétation change et nous apporte de nouvelles surprises…

slack6

Nos pas nous entraînent peu à peu vers la mer…  son doux bruissement nous parvient, par instant, avec le vent, que l’on remarque plus dans ce terrain découvert.

slack7

Le sol est maintenant composé de galets de petite taille, qui, au soleil, forment une mosaïque dans un camaïeux de bruns.  Au loin, le fort d’Ambleteuse, encore une réalisation de Vauban (mais comment a-t-il fait pour laisser son empreinte à tant d’endroits), découpe sa silhouette massive sur le bleu du ciel.

slack8

Les mouettes nous accueillent de leurs cris stridents…  et nous entamons la troisième partie de la balade, la plage.

slack9

Le soleil se mire dans l’eau, le paysage change du tout au tout, au loin, ce sont les installations portuaires de Boulogne-sur-Mer que nous apperçevons.

slack10
 

Le cordon de dunes se fait de plus en plus large, et notre marche est plus difficile dans le sable sec…  notre choix, par marée haute se limite à progresser dans le sable ou sur les galets… 

slack11

Nous ne cessons de nous émerveiller devant une telle variété de sites, traversés par ce sentier de quelques kilomètres.

slack12

Nous sommes maintenant au pied de la dune blanche, toujours en mouvement car peu de végétaux y poussent.

slack13

Nous avons perdu toute trace de balisage, est-ce la sable qui a recouvert les panneaux ?  Ou bien avons nous « loupé » un embranchement ?  En regardant en arrière, cette supposition ne nous parrait pas possible, la dune est en effet protégée par une clôture.  Nous allons essayer de retrouver le parking…

slack14

Nous grimpons au plus haut de la dune d’abord pour nous orienter… ensuite, pour prendre une dernière photo…  essoufflés mais ravis, nous appercevons le parking et notre Kangoo.  Cette promenade nous à mis en appétit…  un petit détour par le gîte (à Maninghen-Henne) et nous repartirons pour Wimereux, où nous avons réservé une table au Lutécia.

 

slack15

 

 

http://myblog.skynet.be/script.js
// =0) str=str.substr(1); if(!str) str = « slide0001.htm »; PPTSld.location.replace(MHTMLPrefix+escape(str)); }function Unload() { if ( document.body.PPTSldFrameset != null ) document.body.PPTSldFrameset.frames[1].document.body.resume();}
// ]]>