Le phare de Berck

Construit en 1950, il attire les regards par ses couleurs rouge et blanche. C’est le quatrième phare de Berck, le précédent ayant été détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale (1944).

C’est une tour cylindrique en maçonnerie de béton. Son architecte est Georges Tourry.

Il a une hauteur de 44,50 m, et culmine à 57 m au dessus du niveau de la mer ce qui lui donne une portée de 44 km.

Advertisements

Berck – épis 17 – Hugo découvre les phoques dans leur milieu naturel.

S’il est un spectacle à voir à Berck-sur-Mer, ce sont les phoques en baie d’Authie.

A partir de deux heures avant l’heure de basse mer, les mammifères descendent le cours de l’Authie dans laquelle ils ont chassé pendant la marée haute.

En ce mois d’octobre 2016, nous les avons fait découvrir à Hugo, 3 ans et demi à l’époque. Je ne résiste pas à vous le présenter, ses yeux pétillaient de bonheur.

Baie d’Authie – Berck-sur-Mer – Lieu dit « les sternes » – Mars 2016

Une journée de début de printemps ensoleillée à souhait, une luminosité sans pareil, un air limpide… que rêver de mieux pour aller admirer les phoques et se balader en bordure de baie…

Le meilleur moment pour les admirer est à marée basse, mais le plus beau spectacle à nos yeux se passe 1h30 avant l’heure de celle-ci.  Vous verrez alors les phoques descendre le cours de l’Authie où ils sont allé chasser (ou pêcher), et grimper sur le sable pour s’y reposer.

Nous parcourons l’estran vers le sud… mis à part les tentatives humaines de dompter la mer et le fleuve, le décor est sauvage, naturel au point que « Le bois de Sapin » nous apparaît dans son état pitoyable, rongé par les flots des tempêtes et des grandes marées.

Au retour, il ne reste qu’à trouver un banc ou à laisser libre court aux sentiments du moment.

Berck – du Terminus à l’extrémité nord de la digue

 

Une balade bien agréable en ce mois de mars 2014, sous un joli ciel bleu, parsemé de nuages de beau temps.

 

S6305744.JPG

 

Pour commencer, une vue générale de le plage… vers Berck… à l’avant plan, dans les dunes, les installations modernes et plus anciennes de l’Institut Calot…  plus loin, le front de mer de Berck et enfin, l’Hôpital Maritime.

 

S6305745.JPG

 

Je me suis fait plaisir en jouant photographiquement avec les lumières et les ombres des brises lames en pieux de bois, sur le sable et dans l’eau…

 

S6305746.JPG

 

 

S6305747.JPG

 

 

S6305748.JPG

 

Nous aimons ces plages désertes… pour des citadins, le bonheur d’être seul est immense.

 

S6305749.JPG

 

Excès de poésie ou réelle beauté ?  Le moindre détail attire mes yeux et m’incite à faire clic-clac…

 

S6305750.JPG

 

De plus en plus souvent, les bunker deviennent le support d’artistes plus ou moins doués qui les taguent… je ne trouve pas celui-ci très réussi…  cependant, remarquez cette information, nous sommes à 500 m de la plage nudiste… mais ne soyez pas alléché…  en ce mois de mars, je ne pense pas vous en proposer ;).

 

S6305752.JPG

 

Nous approchons de l’institut Calot… et je crains que cet hideux paquebot en soit une annexe…   comment des décideurs peuvent-ils avoir des idées d’architecture aussi saugrenue en bord de mer ????

 

S6305751.JPG

 

Les anciens avaient, je trouve, un sens de l’harmonie bien plus développé…  voici les bâtiment initiaux (toujours utilisés) de l’Institut Calot.

 

S6305753.JPG

 

L’institut Calot, du nom de son fondateur, François Calot (1861-1944) a été construit en 1900 sous le nom de Saint François de Sales.  Trois pavillons sont initialement créés : clinique chirurgicale, un pavillon pour enfants accompagnés et un pour enfant non accompagnés.

 

S6305754.JPG

 

Le Docteur Calot, chirurgien, traitait la tuberculose ostéo-articulaire.  Il préférait le traitement non invasif et préconisait les soins par immobilisation plâtrée.

 

S6305755.JPG

 

Nous terminons notre balade par la rue du Grand-Hôtel ou se situe une jolie église…  chapelle pour être exact… la Chapelle Cazin.  Fermée pour cause de sécurité depuis plus de 10 ans, elle a été acquise par la ville qui tente de la réhabiliter mais manque de budget.

 

S6305756.JPG

 

+++