La Madelaine-sous-Montreuil – Autour de la Grenouillère.

Un beau soleil, une lumière parfaite, ça donne envie de marcher et de photographier…

En voiture jusqu’à ce lieu mythique qu’est « La Grenouillère », célèbre grâce au restaurant éponyme d’Alexandre Gauthier, mais lieu-dit dit existait bien avant son implantation.

Ce dernier a d’ailleurs investit l’autre rive de la Canche pour y implanter des carrés potagers accueillant des herbes aromatiques.

Longeons la Canche…

De nombreux canaux de drainage rejoignent la Canche… Nous en longeons un.

Notre parcours nous amène aux moulins du Bacon. Les plus petits datent du XVIème siècle, ancien moulins royaux. Le plus haut date lui du XIXème.

Advertisements

Étaples – Les aménagements du bord de Canche

Depuis quelques temps les quais et bords de Canche de la rive droite prennent une cure de jouvence.

Financées par le Conseil départemental du Pas-de-Calais et quelques partenaires, le Port d’Étaples est en pleine mutation.

Ici, nous sommes à hauteur du parking de Maréis.

L’aspect paysager est mis en avant, tout en utilisant des éléments de la vie marine de la localité.

Le Service des Phares et Balises a trouvé place à cet endroit pour céder la place à un parc pour enfants, derrière la Maison du Port.

Camiers – Le fond des Anglettes

Lors d’une visite guidée par Joël Ramet, sur les traces de Camp d’Étaples, il nous avait parlé d’un endroit assez typique proche du centre de Camiers.

Curieux, nous y sommes allés et avons été séduits par cet endroit dépaysant.

Le fond des Anglettes

Il nous avait parlé de cet endroit car, lors de la Première Guerre Mondiale, le Machine Gun Corps, Corps des mitrailleurs Britannique, y avait installé un camp d’entraînement.

De nombreux artefacts ont été découverts là où siégeait ce camp, dont des insignes de plusieurs corps du Commonwealth.

Ce lieu inspire aujourd’hui le calme, la sérénité… Il est difficile d’imaginer le bruit des mitrailleuses.

Calais – février 2017 – Un moment émouvant.

Le plus souvent, les retours de phoques à la liberté sont assez confidentiels.

Occasionnellement, la LPA de Calais (Ligue Protectrice des Animaux) annonce un relâcher de phoques dans la presse locale.

Ce 24 février 2017, devant près de 500 personnes, c’était deux bébés phoques gris et un veau marin nommés Clément, Angèle et Laurent qui ont retrouvé la mer après un mois de soins au Centre de Soins de la Faune Sauvage de Calais.

2019 – Les améliorations continuent…

Quelques résidents se sont plaints de la qualité des matelas de la chambre 2 (2 lits gigognes).

Nous en avons pris bonne note, et depuis ce 5 septembre 2019, de nouveaux matelas bultex ont été placés en lieu et place des anciens matelas à ressorts.

Voici la description issue du site de la Société « Mousse plastique d’Artois » installée à Frévent (62).

Modèle 140 x 190

MATELAS JUPITER

Descriptif : Âme en mousse Haute Résilience, densité 37 kg/m3

Epaisseur 14.5/15 cm

Coutil : Tissu Tricot 100 % polyester

Plateaux : Piqués sur ouate 350 gr/m2 et mousse 15 mm

Finition : Galonné sur 2 faces Equipé de 4 poignées Bandes : Piquées sur 9 mm Polyether

Couchage : Accueil Mi-Ferme – Maintien Ferme Confort équilibré Epaisseur : 20/21 cm fini

Coloris : Ecru/Gris

Le Crotoy – Février 2017

Un joli soleil d’hiver nous a invité à la promenade.

Une petite escapade dans le département de la Somme nous a fait du bien.

Dès notre arrivée, une sirène retentit plusieurs fois… la marée est descendue (pleine mer il y a 5 heures) et les deux écluses du bassin de chasse vont être ouvertes.

Cette action permet de chasser sable, vase, etc… vers le large pour luter contre l’ensablement de la baie de Somme.

Ces écluses ont été construites en 1865, sous Napoléon III, par Ferdinand de Lesseps (Canal de Suez).

Entre le bassin et la baie, sur la digue, le Saint-Antoine de Padoue trône fièrement depuis sa restauration.

Il a été construit à Étaples par le chantier naval Caloin-Leprêtre en 1970. Il est dans une posture qu’il connait bien car ayant son port d’attache au Crotoy, il était échoué sur le sable à marée basse.

Le Crotoy (80) – Monument aux Frères Caudron

Le monument initial, inauguré en 1923, était en bronze. Oeuvre d’Athanase Fossé, il fut déposé et fondu en 1942.

Reproduit en marbre par un autre sculpteur, le monument actuel a été inauguré le 20 juin 1954.

La sculpture représente la chute d’Icare. Le fronton présente un bas relief à l’image de Gaston et René Caudron.

Le frères Caudron sont des pionniers de l’aviation. Dès 1908, ils conçoivent un planeur qui décollait tiré par Luciole, une jument de la ferme de Romiote.

En 1910, ils créent la Société des Avions Caudron. Ils construisent 3985 avions pour l’armée Française. En 1915, Gaston se tue lors d’un vol d’essais.

Après la guerre, la société continue à développer des avions et se fait connaître par des vols d’exception (traversée de la Cordillière des Andes par Adrienne Bolland en 1931), par des records de vitesse sur 1000 km (remporté en 1933 par Raymond Delmottte sur Caudron 362 puis par Hélène Boucher en 1934 sur Caudron Rafale à la vitesse de 409 km/h).

Louis Renault rachète la société en 1933, René quitte la société en 1939.